Plateforme Web d’abonnement au stationnement : mise à jour de votre dossier requise

Depuis le mois de mai, le CISSS de la Montérégie-Ouest déploie une nouvelle plateforme Web d’abonnement au stationnement afin de remplacer les formulaires papier.

Si vous avez une vignette de stationnement valide, un dossier a été automatiquement enregistré dans la plateforme à votre nom. Vous devez maintenant mettre votre dossier à jour. Pour savoir comment, consultez la procédure d’abonnement, à la page 4. https://intranet.cisssmo.rtss.qc.ca/fr/publications-et-documents/procedure-abonnement-en-ligne-pour-le-employes-remuneres-par-le-cisss-de-la-monteregie-ouest

Il est important de récupérer le dossier existant et non d’en créer un nouveau pour éviter les doublons. 

Mettre votre dossier à jour

Une clinique désignée pédiatrique maintenant disponible sur notre territoire

Connaissez-vous les cliniques désignées pédiatriques (CDP)?

Il s’agit d’un nouveau type de clinique qui s’adresse aux enfants âgés de 3 mois à 16 ans. Elle accueille des enfants qui se trouvent dans l’une ou l’autre de ces situations : 

  • présentent ou non des symptômes associés à la COVID-19;
  • n’ont pas de médecin ou d’infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne (IPSPL) de famille;
  • sont inscrits, mais sont dans l’impossibilité d’être vus par leur médecin ou IPSPL de famille dans un délai opportun (24 à 48 heures);
  • ont été réorientés à partir des urgences, car leur état de santé le permet. 


Pourquoi?

Avec la vaccination contre la COVID-19 qui n’est pas accessible (du moins pour le moment) aux enfants de moins de 12 ans, les projections laissent présager que les besoins de consultation médicale pourraient être plus importants chez les enfants au cours des prochains mois. Cette initiative ministérielle a donc pour but de : 

  • favoriser un accès et une prise en charge rapides des enfants;
  • contribuer à désengorger les urgences. 


Qu’en est-il en Montérégie-Ouest

Pour le moment, nous avons 1 CDP qui couvre les besoins de l’ensemble de notre territoire. Elle est situé à Salaberry-de-Valleyfield, et ce, 7 jours/7, de 8 h à 16 h (depuis le 6 septembre dernier).


Quand et comment on y accède?

  1. Pour l’enfant ayant un médecin ou une IPSPL de famille : il faut d’abord prendre rendez-vous avec son médecin/son IPSPL.
  2. Pour l’enfant n’ayant pas de médecin/d’IPSPL de famille ou qui ne peut être vu dans un délai opportun, il faut :

Cette nouvelle trajectoire est le fruit d’une grande mobilisation de la part des médecins de première ligne ainsi que de la DSPEM. Nous les remercions de leur volonté à améliorer l’accès aux services et, du même coup, la santé des enfants de notre territoire!


Quelques rappels

Fermeture des CDÉ : les usagers symptomatiques ou COVID + à nouveau admis en CLSC et en GMF pour un rendez-vous médical

À la demande du ministère, à compter du 6 septembre prochain, les usagers symptomatiques (tièdes) ou ayant reçu un diagnostic de COVID-19 (chauds) pourront maintenant prendre rendez-vous avec leur médecin ou leur infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne (IPSPL), et ce, au même titre que les usagers asymptomatiques (froids). 

Ils seront donc à nouveau admis dans certaines installations comme : 

  • Les CLSC;
  • Les groupes de médecine familiale (GMF) intra ou extra-muros, incluant les GMF universitaires (GMF-U) et les GMF réseau (GMF-R);
  • Les cliniques en médecine de famille qui dispensent des services assurés par la Régie d’assurance maladie du Québec (RAMQ).

Nous sommes conscients que ce changement peut occasionner des préoccupations pour certains employés, médecins et usagers.

Sachez que plusieurs mesures sont prévues afin d’assurer la sécurité du personnel, des médecins et des usagers (ex. : plan d’action organisationnel, salles d’attente dédiées, disponibilité des ÉPI, consignes cliniques de prévention et contrôle des infections, etc.).

Quelques rappels

  • Les usagers symptomatiques ou COVID + se doivent de déclarer leur état de santé à l’agent situé à l’accueil, et ce, dès leur arrivée. 
  • Un test de dépistage pourrait être demandé à l’usager lors de l’octroi d’un rendez-vous (selon le type de symptômes présentés). D’ailleurs, rappelons que toute personne présentant des symptômes devrait remplir l’outil d’autoévaluation des symptômes pour obtenir une recommandation sur la marche à suivre, selon sa condition.
  • Avec la 4e vague qui est à nos portes, le port adéquat des équipements de protection individuelle (ÉPI), l’hygiène des mainsla vaccination et le dépistage sont les meilleures façons de vous protéger contre la COVID-19. 
  • Si vous prodiguez des soins auprès d’usagers suspectés ou confirmés d’un diagnostic de COVID-19, vous aurez à utiliser un masque de protection N-95. Si vous n’avez pas encore reçu la formation, adressez-vous à votre gestionnaire qui pourra vous y inscrire.
  • Pour tous les détails en lien avec les ÉPI, consultez cette page (section Utilisation des équipements de protection individuelle).
  • Il n’est pas jamais trop tard si vous souhaitez vous prémunir du vaccin

*Des difficultés pour vous connecter à intranet?
Communiquez avec Sylvie Lafleur au 450 699-2425, poste 2438. 

Avis de départ à la retraite de Monsieur Philippe Besombes, directeur général adjoint aux programmes de santé physique générale et spécialisée

Avis de départ à la retraite de Monsieur Philippe Besombes, directeur au…

Avis de départ à la retraite de Monsieur Philippe Besombes, directeur général adjoint aux programmes de santé physique générale et spécialisée

Nous désirons vous informer du départ à la retraite de Monsieur Philippe Besombes, directeur général adjoint aux programmes de santé physique générale et spécialisée. Son départ à la retraite sera effectif le 31 décembre prochain. 

Possédant plus de 30 ans d’expérience en santé et services sociaux, il occupait, depuis 2019, la fonction de directeur général adjoint aux programmes de santé physique, générale et spécialisée. Il a également occupé la fonction de directeur des soins infirmiers et de l’enseignement universitaire en soins infirmiers de 2015 à 2019 et de directeur des soins infirmiers et de la qualité au CSSS du Suroît de 2013 à 2015.

Parmi ses réalisations, notons son apport important à la mise en place de l’organisation des services en soins infirmiers à la suite de la création du CISSS de la Montérégie-Ouest. Son leadership a permis d’améliorer l’offre de soins et services à la population de mener des travaux visant à désencombrer nos urgences, de répondre aux enjeux de main-d’oeuvre et d’améliorer la fluidité hospitalière.

Je tiens donc à remercier chaleureusement Monsieur Besombes pour sa contribution à l’évolution de notre organisation et lui souhaite une retraite à la hauteur de ses aspirations.

PG

Précisions sur le port du masque

Devant la venue de nouveaux variants et la hausse du nombre de cas de COVID-19, nous tenons à rappeler quelques consignes en ce qui a trait le port du masque de procédure. 

1. Le port du masque est requis en continu dans toutes les aires communes de toutes nos
installations:

  • même si la distanciation physique de 2 mètres est respectée
  • même en présence d’une barrière physique (ex. : paravent, plexiglas, etc.)
  • Cela inclut les corridors, les ascenseurs, les halls d’entrée, les cafétérias, les salles de pause, les salles de réunion, les bureaux partagés, etc.
  • Seul le masque de procédure doit être utilisé, et ce, autant par nos employés, gestionnaires, médecins,
    stagiaires, bénévoles, que par nos usagers.

2. En bureau partagé, le masque de procédure peut être retiré si vous êtes assis à votre poste de
travail en respect de la distanciation physique ou en présence d’une barrière physique (ex. :
paravent, plexiglas, etc.). 

3. Dans une aire ouverte, vous pourrez retirer le masque de procédure si vous respectez la distance de 2 mètres ou qu’une barrière physique se retrouve entre vous et votre collègue (ex. : paravent, plexiglas, etc.).
Demeurez assis lors du retrait du masque de procédure.

distanciation

4. Vous pouvez retirer votre masque de procédure si vous êtes seul dans votre bureau/local. 

5. Le masque doit être porté pour tout déplacement à la salle de bain, à la photocopieuse, etc.


Consultez le document Questions/réponses Port du masque de procédure pour plus de détails. 

*Des difficultés pour vous connecter à intranet?
Communiquez avec Sylvie Lafleur au 450 699-2425, poste 2438. 

Remerciement et petit rappel du PDG

Tu as participé à notre activité Visite libre le 2 août dernier?

J’espère que, comme moi, tu as apprécié ta soirée! Ça donne un avant-goût de ce que pourrait être ta pratique avec l’une ou l’autre (et peut-être même avec plusieurs) de nos équipes médicales.

2 minutes; ça passe vite! C’est pourquoi je t’encourage fortement à visiter notre page de recrutement et à visionner les capsules vidéo qui présentent les 4 coins de notre territoire.

En plus d’en savoir davantage sur nos cliniques/GMF, tu y découvriras les différents trésors de la Montérégie-Ouest. Tu ne seras pas déçu(e); c’est promis!

J’espère avoir bientôt le plaisir de t’accueillir et de te compter comme membre de notre grande famille!

Pour un aperçu, clique ici 👇

monprem.ca

PTH en chirurgie d’un jour : félicitations aux orthopédistes et aux équipes du bloc!

Nos équipes à l’Hôpital Anna-Laberge et à l’Hôpital du Suroît ont réussi un véritable tour de force en matière de chirurgie d’un jour (CDJ) : les premières interventions pour une prothèse totale de la hanche (PTH).

Quand?

  • Le 27 avril à l’Hôpital Anna-Laberge;
  • Le 16 juillet à l’Hôpital du Suroît.

Nous tenons d’ailleurs à souligner l’excellent travail de Dr Guillaume Bissonnette, orthopédiste à l’Hôpital Anna-Laberge, et Dr Éric Hylands, orthopédiste à l’Hôpital du Suroît, pour la réussite de leur 1re intervention pour une PTH en CDJ!

Soulignons également la mobilisation de toute l’équipe du bloc opératoire ainsi que de tous les intervenants impliqués dans la trajectoire de l’usager (pré, per et postopératoire) qui auront revu toutes leurs façons de faire, ABSOLUMENT TOUTES, au profit de la santé et du bien-être des usagers.

Des heures de travail bien investies quand on regarde nos 2 premiers patients, debout seulement quelques heures après leur intervention :

Félicitations à tous!

Pour en savoir plus, lisez cet article.

*Des difficultés pour vous connecter à intranet?
Communiquez avec Sylvie Lafleur au 450 699-2425, poste 2438. 

Nomination de M. Philippe Gribeauval comme nouveau président-directeur général

M. Philippe Gribeauval est nommé, à compter du 9 août 2021, membre du conseil d’administration et président-directeur général du Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Ouest. 

Titulaire d’un baccalauréat en physiologie et d’une maîtrise en administration des services de santé de l’Université de Montréal, monsieur Gribeauval possède une expérience de près de 40 ans comme gestionnaire dans plusieurs organisations, tant dans le secteur public que privé. Au cours des cinq dernières années, il a occupé les fonctions de directeur général du Cégep Gérald-Godin. Il a auparavant occupé notamment le poste de directeur des services pédagogiques à Télé-Québec de 2013 à 2016 et de vice-président secteur public chez CGI de 2009 à 2011. Il a également commencé sa carrière au sein du réseau de la santé et des services sociaux à titre d’adjoint au directeur à la direction des ressources humaines de l’Hôpital Sainte-Justine en 1982.

C’est avec un grand plaisir que nous l’accueillons dans notre organisation.

Bienvenue M. Gribeauval!

Lien vers le communiqué complet du MSSS

Lien vers les notes biographiques de M. Gribeauval

philippe-gribeauval

RAPPEL IMPORTANT concernant les rapports de consultation ou les résumés d’hospitalisation

Vous devez effectuer un rapport de consultation ou un résumé d’hospitalisation pour un patient?

Au même titre que le médecin de famille, n’oubliez pas d’inclure son infirmière praticienne spécialisée (IPS) en soins de première ligne en tant que « professionnel référent »!

Effectivement, les IPS sont des professionnelles ayant une pratique autonome en collaboration avec les équipes multidisciplinaires (incluant les médecins spécialistes). Il est important de rappeler que l’IPS en soins de première ligne :

  • a une charge de patient qui lui est attribué;
  • peut demander une consultation médicale pour s’assurer que l’ensemble des besoins en soins de santé de ses patients est satisfait;
  • reste la professionnelle responsable d’assurer le suivi des résultats de la consultation.

Il est donc essentiel qu’elle soit inscrite comme « professionnel référent », et ce, afin qu’elles reçoivent les rapports de consultations ou les résumés d’hospitalisations de leurs patients.

Pour toute question en lien avec la pratique des IPS en Montérégie-Ouest, communiquez avec :

Annabelle Rioux
Chef de la coordination de la pratique avancée en soins infirmiers annabelle.rioux.csssjr16@ssss.gouv.qc.ca

Prévenons la violence et les homicides conjugaux; tous ensemble!

Partout au Québec, nous assistons à une hausse des cas de violence et d’homicides conjugaux depuis de début de l’année. Malheureusement, la situation n’est guère différente sur notre territoire.

Devant ce constat, la Direction des programmes Santé mentale et Dépendance, en collaboration avec les organismes Via l’anse et la maison d’hébergement La Re-Source a choisi d’unir leur message afin de : 

  • sensibiliser les intervenants ainsi que la population sur la problématique que nous vivons actuellement;
  • prévenir la violence et les homicides conjugaux, et ce, en plus de rappeler l’importance et le rôle de chacun;
  • soutenir les personnes vivant de la violence conjugale.

Visionnez nos nouvelles capsules!

C’est donc avec beaucoup de fierté (et aussi d’émotion) que nous vous présentons la première d’une série de capsules de sensibilisation à la violence et aux homicides conjugaux. Intitulée Prévenir les homicides conjugaux : pourquoi, par qui et comment?, cette première capsule s’adresse spécifiquement au personnel et aux médecins oeuvrant sur le territoire. 

Psst: Surveillez les médias sociaux ainsi que cette page pour visionner les autres capsules qui seront diffusées sous peu à l’ensemble de la population. Partagez-les en grand nombre!

Pour leur précieuse collaboration à ce projet, nous remercions sincèrement : 

  • Catherine Deshaies-Valois, travailleuse sociale et répondante PHARE, CLSC Châteauguay
  • Karine Morel, directrice de la Re-Source
  • Mario Trépanier, coordonnateur et intervenant Via l’anse

Pour en savoir plus sur l’entente PHARE ou sur la prévention de la violence et des homicides conjugaux, consultez cette page.

*Des difficultés pour vous connecter à intranet?
Communiquez avec Sylvie Lafleur au 450 699-2425, poste 2438.