Remerciement et petit rappel du PDG

Tu as participé à notre activité Visite libre le 2 août dernier?

J’espère que, comme moi, tu as apprécié ta soirée! Ça donne un avant-goût de ce que pourrait être ta pratique avec l’une ou l’autre (et peut-être même avec plusieurs) de nos équipes médicales.

2 minutes; ça passe vite! C’est pourquoi je t’encourage fortement à visiter notre page de recrutement et à visionner les capsules vidéo qui présentent les 4 coins de notre territoire.

En plus d’en savoir davantage sur nos cliniques/GMF, tu y découvriras les différents trésors de la Montérégie-Ouest. Tu ne seras pas déçu(e); c’est promis!

J’espère avoir bientôt le plaisir de t’accueillir et de te compter comme membre de notre grande famille!

Pour un aperçu, clique ici 👇

monprem.ca

PTH en chirurgie d’un jour : félicitations aux orthopédistes et aux équipes du bloc!

Nos équipes à l’Hôpital Anna-Laberge et à l’Hôpital du Suroît ont réussi un véritable tour de force en matière de chirurgie d’un jour (CDJ) : les premières interventions pour une prothèse totale de la hanche (PTH).

Quand?

  • Le 27 avril à l’Hôpital Anna-Laberge;
  • Le 16 juillet à l’Hôpital du Suroît.

Nous tenons d’ailleurs à souligner l’excellent travail de Dr Guillaume Bissonnette, orthopédiste à l’Hôpital Anna-Laberge, et Dr Éric Hylands, orthopédiste à l’Hôpital du Suroît, pour la réussite de leur 1re intervention pour une PTH en CDJ!

Soulignons également la mobilisation de toute l’équipe du bloc opératoire ainsi que de tous les intervenants impliqués dans la trajectoire de l’usager (pré, per et postopératoire) qui auront revu toutes leurs façons de faire, ABSOLUMENT TOUTES, au profit de la santé et du bien-être des usagers.

Des heures de travail bien investies quand on regarde nos 2 premiers patients, debout seulement quelques heures après leur intervention :

Félicitations à tous!

Pour en savoir plus, lisez cet article.

*Des difficultés pour vous connecter à intranet?
Communiquez avec Sylvie Lafleur au 450 699-2425, poste 2438. 

Nomination de M. Philippe Gribeauval comme nouveau président-directeur général

M. Philippe Gribeauval est nommé, à compter du 9 août 2021, membre du conseil d’administration et président-directeur général du Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Ouest. 

Titulaire d’un baccalauréat en physiologie et d’une maîtrise en administration des services de santé de l’Université de Montréal, monsieur Gribeauval possède une expérience de près de 40 ans comme gestionnaire dans plusieurs organisations, tant dans le secteur public que privé. Au cours des cinq dernières années, il a occupé les fonctions de directeur général du Cégep Gérald-Godin. Il a auparavant occupé notamment le poste de directeur des services pédagogiques à Télé-Québec de 2013 à 2016 et de vice-président secteur public chez CGI de 2009 à 2011. Il a également commencé sa carrière au sein du réseau de la santé et des services sociaux à titre d’adjoint au directeur à la direction des ressources humaines de l’Hôpital Sainte-Justine en 1982.

C’est avec un grand plaisir que nous l’accueillons dans notre organisation.

Bienvenue M. Gribeauval!

Lien vers le communiqué complet du MSSS

Lien vers les notes biographiques de M. Gribeauval

philippe-gribeauval

RAPPEL IMPORTANT concernant les rapports de consultation ou les résumés d’hospitalisation

Vous devez effectuer un rapport de consultation ou un résumé d’hospitalisation pour un patient?

Au même titre que le médecin de famille, n’oubliez pas d’inclure son infirmière praticienne spécialisée (IPS) en soins de première ligne en tant que « professionnel référent »!

Effectivement, les IPS sont des professionnelles ayant une pratique autonome en collaboration avec les équipes multidisciplinaires (incluant les médecins spécialistes). Il est important de rappeler que l’IPS en soins de première ligne :

  • a une charge de patient qui lui est attribué;
  • peut demander une consultation médicale pour s’assurer que l’ensemble des besoins en soins de santé de ses patients est satisfait;
  • reste la professionnelle responsable d’assurer le suivi des résultats de la consultation.

Il est donc essentiel qu’elle soit inscrite comme « professionnel référent », et ce, afin qu’elles reçoivent les rapports de consultations ou les résumés d’hospitalisations de leurs patients.

Pour toute question en lien avec la pratique des IPS en Montérégie-Ouest, communiquez avec :

Annabelle Rioux
Chef de la coordination de la pratique avancée en soins infirmiers annabelle.rioux.csssjr16@ssss.gouv.qc.ca

Prévenons la violence et les homicides conjugaux; tous ensemble!

Partout au Québec, nous assistons à une hausse des cas de violence et d’homicides conjugaux depuis de début de l’année. Malheureusement, la situation n’est guère différente sur notre territoire.

Devant ce constat, la Direction des programmes Santé mentale et Dépendance, en collaboration avec les organismes Via l’anse et la maison d’hébergement La Re-Source a choisi d’unir leur message afin de : 

  • sensibiliser les intervenants ainsi que la population sur la problématique que nous vivons actuellement;
  • prévenir la violence et les homicides conjugaux, et ce, en plus de rappeler l’importance et le rôle de chacun;
  • soutenir les personnes vivant de la violence conjugale.

Visionnez nos nouvelles capsules!

C’est donc avec beaucoup de fierté (et aussi d’émotion) que nous vous présentons la première d’une série de capsules de sensibilisation à la violence et aux homicides conjugaux. Intitulée Prévenir les homicides conjugaux : pourquoi, par qui et comment?, cette première capsule s’adresse spécifiquement au personnel et aux médecins oeuvrant sur le territoire. 

Psst: Surveillez les médias sociaux ainsi que cette page pour visionner les autres capsules qui seront diffusées sous peu à l’ensemble de la population. Partagez-les en grand nombre!

Pour leur précieuse collaboration à ce projet, nous remercions sincèrement : 

  • Catherine Deshaies-Valois, travailleuse sociale et répondante PHARE, CLSC Châteauguay
  • Karine Morel, directrice de la Re-Source
  • Mario Trépanier, coordonnateur et intervenant Via l’anse

Pour en savoir plus sur l’entente PHARE ou sur la prévention de la violence et des homicides conjugaux, consultez cette page.

*Des difficultés pour vous connecter à intranet?
Communiquez avec Sylvie Lafleur au 450 699-2425, poste 2438. 

À GO on recrute de nouveaux médecins

ATTENTION ATTENTION!

La campagne pour recruter de nouveaux médecins omnis est commencée!

Cette année encore, les responsables des différentes tables locales du DRMG sont prêts à tout pour dénicher la perle rare! L’an passé, ils nous livraient des témoignages empreints de vérité et nous faisaient découvrir plusieurs trésors parmi leur équipe médicale, mais aussi sur leur territoire. 

Cette année, ils ont mis de côté uniforme et stéthoscope pour revêtir des airs d’agents immobiliers (un clin d’œil à la folie immobilière des derniers mois). Et prenez garde : rien ne peut les arrêter quand il s’agit de faire rayonner leur équipe!!!

Qu’en pensez-vous?

Nouvelle page Web, publipostage, campagne sur les médias sociaux, publicités Web commanditées ne sont que quelques exemples des stratégies retenues pour capter l’attention des résidents à la recherche d’un PREMier toit 😉. Soyez sur vos gardes… vous ne savez pas quand vous pourriez voir passer l’un de nos outils!

2 août : activité Visite libre |Faites circuler dans votre réseau!

Les preuves ne sont plus à faire, vous êtes nos plus grands ambassadeurs en termes de recrutement! Faites circuler l’information sur notre activité Visite libre en formule 6@8 (anciennement speed dating de la Montérégie-Ouest)! Les GMF vous réservent une soirée dynamique et haute en couleur!

Inscription : monprem.ca

Rappelons qu’en raison de la COVID, nous n’avons malheureusement pas pu rencontrer les résidents dans les salons auxquels nous avions l’habitude de participer. Votre mobilisation sera plus que bienvenue cette année pour rejoindre les futurs médecins! 


Qu’en est-il du recrutement des spécialistes?

Restez à l’affût de nos prochaines cyberlettres! Nous vous reviendrons avec de plus amples détails sur le recrutement des spécialistes!

À bientôt!

Lancement du Service de Régulation des demandes de services préhospitaliers d’urgence

Un nouveau projet a récemment vu le jour sur le territoire de la Montérégie-Ouest : le projet Régulation des demandes de services préhospitaliers d’urgence.

Ce que vous devez savoir sur le projet

  • Cette nouvelle trajectoire vise à diminuer les transports ambulanciers jugés non urgents vers les urgences.
  • Le projet inclut 2 volets :
    • Le triage secondaire, comprenant la coévaluation;
    • La réorientation.
  • Lors d’un appel placé au 911, l’infirmière de l’unité de soutien clinique, basée à même la centrale d’appels, effectue un triage secondaire lorsque l’état de l’usager est priorisé « non urgent » par le répartiteur médical d’urgence (P4-P7).
  • Après avoir évalué plus en détail la situation de l’usager, l’infirmière lui proposera une réorientation vers des services autres que l’urgence, si ceux-ci répondent adéquatement à son besoin. 
  • Si le technicien ambulancier paramédical est présent sur les lieux avec l’usager, il collabore à l’évaluation de l’infirmière. 
  • Dans tous les cas, si la situation de l’usager requiert véritablement un transport ambulancier vers l’urgence, celui-ci est effectué.
  • Si l’usager ne consent pas à la réorientation, il sera automatiquement orienté vers l’urgence. Des modes de transport alternatif lui seront proposés si son état ne requiert pas de transport ambulancier.
  • Le projet de Régulation encourage donc la population à utiliser de façon plus adéquate les services auxquels elle a accès, et ce, en toute sécurité : le bon patient, au bon moment, au bon endroit, par le bon moyen de transport!
  • Cela aura pour effet d’optimiser l’utilisation des ressources matérielles et humaines afin qu’elles répondent plus efficacement aux réelles urgences vitales. 

Le déploiement de cette nouvelle trajectoire est piloté par les services préhospitaliers d’urgence de la Montérégie (dont le CISSS de la Montérégie-Centre est mandataire) et le Centre de communications santé (911). À l’automne prochain, son déploiement graduel s’étendra sur tout le territoire de la Montérégie. 

Vaccination : les médecins contribuent au succès des tournées d’information à l’Hôpital Anna-Laberge

Dans le cadre de la campagne de vaccination réalisée auprès du personnel, Dre Sonia Bourrellis, Dre Runye Gan, Dr Félix Le-Phat-Ho et Dre Michelle Lemay ont fait équipe avec Isabelle Allaire, directrice adjointe de la DSIEU, afin de réaliser des tournées d’information à l’Hôpital Anna-Laberge.

Ensemble, ils ont visité les unités de chirurgie, de médecine, de gériatrie active ainsi que l’unité de suppléance rénale de Châteauguay. Ces activités communicationnelles semblent avoir été fort appréciées par le personnel en place. En effet, alors que le taux de vaccination du personnel des différentes unités avoisinait 35 % auparavant, il a grimpé à plus de 85 % dans les semaines suivant le passage des médecins et de la DSIEU.

Merci à l’équipe des médecins d’avoir accompagné la DSIEU dans cette démarche fructueuse!

Attention, assouplissements et relâchement ne vont pas de pair!

Au cours des dernières semaines, certains assouplissements quant aux mesures de protection à appliquer dans la vie privée sont entrés en vigueur. Elles sont le résultat de notre vigilance à tous et à toutes ainsi que de la mobilisation entourant la campagne de vaccination.

Cependant, dans les établissements œuvrant dans le secteur de la santé, les mesures de protection, dont le port de l’équipement de protection individuelle, doivent toujours être appliquées, et ce, afin d’offrir des soins et services sécuritaires à la population. Les assouplissements permis dans la vie privée ne doivent pas entraîner de relâchement en milieu de travail.

Cet été, il faut ce qu’il faut… et même vacciné, on continue de se protéger!

Voici un rappel des bonnes pratiques

Masque de procédure : À porter lors de tout déplacement dans nos installations et lorsque vous êtes à moins de 2 mètres d’un usager ou d’un collègue sans barrière physique.  Le masque de procédure peut être retiré dans les situations suivantes :

  • Au poste de travail si une barrière physique (plexiglas, paravent, etc.) sépare l’employé des autres personnes;
  • Dans un bureau partagé*;
  • Pour manger et boire*;
  • À l’extérieur*.

*La distanciation physique de 2 m doit être respectée dans ces situations.

Voir le document questions-réponses sur le port du masque de procédure.  

APR N-95 : À utiliser en zone tiède et en zone chaude.

Protection oculaire : À porter lors des soins ou services aux usagers suspectés ou confirmés par un diagnostic de COVID-19, des tâches impliquant un risque d’exposition à des liquides biologiques et lors des interventions médicales générant des aérosols à risque reconnu. La protection oculaire doit être désinfectée après utilisation.

Voir la liste des IMGA (AMC-DSIEU-6080).

Uniformes et vêtements de travail : À revêtir lors de votre arrivée à votre lieu de travail. À retirer avant votre retour à la maison. Si vous sortez hors du périmètre de votre lieu de travail durant vos pauses ou votre heure de repas, vous devez également vous changer.

 Voir la capsule vidéo sur le retrait des ÉPI. (à la section Utilisation des équipements de protection individuelle)

*Des difficultés pour vous connecter à intranet?
Communiquez avec Sylvie Lafleur au 450 699-2425, poste 2438. 

Situation dans nos hôpitaux : plusieurs actions en cours pour améliorer la situation

La situation précaire qui perdure dans nos hôpitaux peut susciter de nombreuses questions, notamment quant aux actions déployées afin de contrer l’achalandage important et la pénurie de main-d’œuvre. 

Sachez que l’ensemble de l’organisation est mobilisé pour pallier la situation; à tous les niveaux. Voici un coup d’œil sur les actions déployées récemment ou en cours de déploiement selon les différents secteurs.

Recrutement/RH

  • Mise en place d’une équipe dédiée exclusivement au recrutement d’infirmières, infirmières auxiliaires et inhalothérapeutes.
  • Accueil de 87 CEPI et 61 externes en soins (hausses respectives de 81 % et 17 % en comparaison à l’année dernière).
  • Blitz estival de recrutement et ouverture d’un bureau de recrutement international.
  • Entente sur l’aménagement du temps de travail pour accroître le temps de travail global du personnel infirmier (horaires de 12 h, disponibilité, etc.).
  • Actions favorisant le retour au travail du personnel en assurance-salaire.
  • Introduction de nouveaux titres d’emploi dans les équipes de soins hospitaliers (ex. : physiothérapeutes, ergothérapeutes, éducateurs, etc.).

Trajectoires/services

  • Fermeture temporaire et relocalisation provisoire de certains lits à l’Hôpital du Suroît (3B et 7A), dont :
    • relocalisation de 12 lits de chirurgies transférés au 8e étage (chirurgies urgentes/semi-urgentes et oncologiques);
    • relocalisation de 12 lits NSA au CHDAL,
    • ouverture de 20 lits d’hospitalisation dans le nouveau complexe,
    • ouverture de 11 lits de surcapacité (dont 7 au 2B).

Le personnel pourra ainsi aller prêter main-forte dans d’autres secteurs permettant ainsi d’optimiser l’utilisation des ressources.

  • Mise en place de corridors de services avec d’autres hôpitaux, ex. :
    • clientèle pédiatrique à l’Hôpital de Montréal pour enfants;
    • plan de découverture des services d’obstétrique avec le CIUSSS de l’Ouest-de-l’Île-de-Montréal;
    • optimisation de l’utilisation des lits de courte durée de l’Hôpital Barrie Memorial;
    • NOUVEAUTÉ : transfert de 3 usagers par jour de l’urgence de l’Hôpital du Suroît vers certains hôpitaux de Montréal et de la Montérégie, en fonction de critères d’admission/d’exclusion préétablis (ex.: taux d’occupation des civières supérieur à 140 %, admission de plus de 72 h, aucun usager NSA/UHB/court séjour, etc.).
  • Déploiement des équipes de soins intensifs à domicile (SIAD) et soutien à domicile (médecins et infirmières).
  • Intensification du repérage de la clientèle vulnérable de 75 ans et plus non connue en soins à domicile (SAD) dans la communauté.
  • Hausse accrue du nombre d’heures en SAD en 2020-21 : (370 % de plus qu’en 2016).
  • Réduction des activités opératoires et ajustement des méthodes de travail au bloc opératoire permettant d’augmenter les chirurgies d’un jour (ex. : chirurgies d’un jour en PTH à l’Hôpital Anna-Laberge et à l’Hôpital du Suroît).

Autres mesures

  • Création de 2 postes de directeurs d’activités hospitalières (Martin Larose pour Anna-Laberge et Dominique Pilon pour le Suroît et Barrie Memorial).
  • Création de 2 postes de coordonnateurs médicaux (Dre Josée Hébert pour Anna-Laberge, et Dre. Élise Gilbert pour le Suroît).
  • Réduction considérable des usagers niveau de soins alternatif (NSA) en attente d’une place en hébergement (taux variant entre 3 % et 9 %, comparativement à 12 % et 20 % en 2019-2020).
  • Campagne estivale sur les autres options que l’urgence et projet de Régulation des demandes de services préhospitaliers d’urgence.
     

Curieux d’en savoir plus sur la vision et les rôles des directeurs d’activités hospitalières ainsi que des coordonnateurs médicaux? Surveillez votre prochaine cyberlettre!

Ensemble; on va y arriver! 

*Des difficultés pour vous connecter à intranet?
Communiquez avec Sylvie Lafleur au 450 699-2425, poste 2438.